Hi guys, j’espère que vous profitez bien de votre week-end malgré la pluie 🙂 Pour changer de cette grisaille qui commence avec l’hiver, je souhaitais vous parler d’un sujet bien plus exotique : comment partir à l’étranger !

Comment partir étudier, travailler, voyager à l’étranger ?

Ici, je vous explique les différentes solutions qui nous sont offertes, nous qui avons la chance de vivre à une époque où le voyage n’a jamais été plus facile. Partir à l’étranger, si c’est vraiment ce que l’on souhaite, c’est une chance qui est à la portée de la plupart d’entre nous. Elle n’est pas uniquement réservée aux profils d’école de commerce – même si cela est très répandu chez ces derniers – et il existe bien plus qu’une solution pour voguer vers de nouveaux horizons. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux, et surtout vous pourrez même en tester plusieurs pour multiplier les bonnes expériences, partir encore plus loin, et plus longtemps !

J’ai moi-même expérimenté plusieurs des solutions que je vais vous répertorier dans l’article, je suis partie en Erasmus à Milan (je vous en parle ici, c’était génial), j’ai voyagé plusieurs mois en Chine, j’ai effectué un stage en Suisse (oui bon, c’est pas super lointain mais on se rend vite compte que c’est pas tout à fait la France) et je pars bientôt travailler aux Etats-Unis 🙂 

A savoir avant toutes choses avant de partir à l’étranger

Faire un stage en Australie,  partir pour un road-trip en Asie, effectuer un échange universitaire en Espagne… Il existe mille et une façons de partir à l’étranger, tout comme il existe mille raisons de se trouver des prétextes pour ne pas sauter le pas et partir. Manque de temps, pas assez d’argent, peur d’être seule, peur d’être loin, et j’en passe. Il faut vraiment peser le pour et le contre, et surtout comme dans toutes les circonstances, voir à long terme. Ne pas partir sur un coup de tête et justement avoir en tête déjà, quelle sera la prochaine étape. Pourquoi je pars (découvrir ? me ressourcer ? gagner en compétences ?), et qu’est-ce-que je fais une fois que tout cela sera terminé ? Cette réflexion est importante car elle va vous aider dans votre détermination et vous réconforter dans vos périodes de doute, même une fois parti(e).

Comme ce blog parle d’ambitions, je vous ai classé ces solutions selon vos…ambitions, vos objectifs 🙂

10 solutions pour partir à l’étranger

Objectif : Je cherche de l’expérience humaine et de la découverte

1- Partir en Erasmus, en échange universitaire, faire ses études à l’étranger

Si votre école ou université possède des partenariats avec des universités étrangères , il faut considérer la possibilité de partir comme une chance ! C’est je pense une des solutions les plus faciles et les plus agréables de partir ailleurs, une période qui ne se reproduit plus lorsque l’on rentre sur le marché du travail. En effet, elle combine à la fois le côté cool où vous n’aurez pas besoin de passer l’étape Prospection pour trouver un job ou un stage, les entretiens (même si certains échanges universitaires sont sélectifs) et à la fois, le côté relations sociales où vous aurez la possibilité de rencontrer pleeeins de gens de votre âge qui seront dans le même mood que vous. Ce qui est moins le cas lorsque l’on travaille à l’étranger même s’il y a toujours la possibilité de networker. Pour moi, l’Erasmus a vraiment été un bain d’ouverture d’esprit et je repense quelque fois à cette période avec une certaine nostalgie…

+ Côté finances : Vous ne roulerez peut-être pas sur l’or mais si vous partez en Europe, Erasmus est censé permettre aux personnes n’ayant pas les moyens, d’aller étudier à l’étranger. En effet, vous pourrez bénéficier de la Bourse Erasmus + qui varie selon la destination et le niveau de vie du pays (autour de 200€). Autre point non négligeable, vous ne payez pas les frais de scolarité de l’université étrangère (seulement ceux de votre université en France), ce qui peut s’avérer avantageux si par exemple, vous partez étudier en Angleterre où les frais dépassent les 5 000 euros !

+ Côté pratique : pour trouver un logement, Uniplaces est une super plateforme de location à courte ou longue durée et qui fonctionne un peu sur le même principe qu’Airbnb, c’est celle que j’avais utilisé pour mon logement à Milan et tout s’est super bien déroulé !

2  – Etre fille ou garçon au pair

Si vous n’avez pas en tête d’étudier pleinement à l’étranger, cette solution peut s’avérer gagnante, vous serez nourri(e) et logé(e) par votre famille d’accueil. La contrepartie est que vous vous occupez des enfants de votre famille une partie de la journée mais cela vous laisse du temps pour visiter et prendre des cours à côté si vous en avez besoin. Une super expérience pour découvrir une autre culture et pourquoi apprendre à parler une autre langue !  Vous trouverez un témoignage de mes amies Mathilde et Louisa dans mon prochain article sur comment ont-elles fait pour devenir au-pair !

3 – Partir faire du bénévolat à l’étranger

C’est à la fois combiner l’utile à l’agréable puisque pour le coup vous aurez la possibilité de vous immiscer parmi d’autres cultures tout en aidant d’autres personnes. A vous de trouver l’endroit et la cause qui vous tiendra le plus à coeur pour laquelle vous souhaitez donner de votre personne. C’est un beau projet qui mérite d’être mûri et réfléchi, plusieurs dispositifs sont mis en place pour vous aider à trouver ce qui vous convient le mieux. Le mieux est soit de contacter directement certaines associations, ONG qui recrutent, soit passer par un organisme qui vous mettra en contact avec ces associations.

4 – Le WWOOFing

Le WWOOF est un réseau de fermes biologiques mondiales. En acceptant une mission dans une de ces fermes, vous serez nourri et logé sur place en échange de quelques heures de travail dans la ferme d’accueil. Un bon compromis pour le bénévole qui bénéficie d’un temps libre assez conséquent pour des excursions tout en rencontrant de nouvelles personnes et un nouveau mode de vie !

5 – Vacances prolongées, voyage autour du monde, road-trip

Aucune de ces solutions ne vous convient ? Vous n’envisagez ni un job ni des études à l’étranger ? Un long voyage peut être une super expérience pour se découvrir de nouvelles passions, pour se ressourcer, méditer ou tout simplement changer et découvrir les mille et une merveilles que le monde a à nous offrir. Certaines destinations coûtent assez cher mais d’autres sont très accessibles comme nous le savons l’Amérique du Sud ou bien l’Asie du Sud-Est par exemple.

Objectif : Je cherche à acquérir une expérience à l’international

6 – Le Permis Vacances Travail (PVT) ou bien Working Holiday Visa (WHV)

Il en existe 13 différents pour nous jeunes français (à savoir qu’il n’y en a que 5 pour les Belges par exemples et jusqu’à 30 pour les Canadiens) : Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Argentine, Corée du Sud, Taïwan, Hong-Kong, Chili, Brésil, Colombie, Mexique, Uruguay, Russie. Il s’agit d’un visa (avec quotas éventuels) qui vous permet de voyager dans plusieurs ou un même pays tout en y travaillant. Son avantage est qu’il est assez flexible et ils vous permet de combiner les 2 objectifs :

  • si vous avez soif d’aventure et de découverte, vous pourrez partir découvrir le monde tout en ayant la possibilité de vivre de petits boulots
  • si vous souhaitez monter en compétences, vous pourrez acquérir de l’expérience professionnelle en cherchant un emploi dans votre domaine tout en découvrant un autre pays 🙂

Site utilehttps://pvtistes.net

7 – Faire un stage à l’étranger

Super utile pour gagner en expérience et voir ce qui se fait ailleurs mais pas des plus simples ! Selon vos compétences, vous devrez bombarder les entreprises de votre CV et tenter de convaincre une de ces entreprises de vous faire confiance, souvent par entretien à distance. Je vous ferais bientôt un article complet sur mes astuces pour trouver un stage à l’étranger 😉

Ressources utiles :
  • Cursus-Mundus pour les infos sur les différents pays et témoignages
  • L’Etudiant : jobs et stages à l’étranger
  • Jobteaser : offres d’emploi en France et à l’étranger pour les étudiants en grande école et université
8 – Faire un VIE (Volontariat International à l’Etranger)

C’est un dispositif mis en place par un organisme public Business France et qui permet aux jeunes diplômés de moins de 28 ans d’effectuer une mission professionnelle au sein d’une entreprise française implantée à l’étranger. Cependant, ce dispositif est très prisé donc il faut candidater assez tôt et faire face à une concurrence sévère. Toutes les offres de VIE sont centralisées par la plateforme Civiweb et il est également nécessaire de passer par là pour candidater.

9 – Faire un Graduate program

Si vous êtes jeune diplômé d’une école de commerce ou d’ingénieur, les Graduate program sont des dispositifs très sélectifs pour recruter de jeunes talents et managers de demain. Ces Graduate program durent 12, 18, 24 mois ou plus et vous permettent de monter très rapidement dans la hiérarchie, plus que n’importe quel poste en junior. Ils comprennent souvent une période de 6 mois ou plus à l’étranger et se font dans des grandes entreprises du type Danone, Orange, BNP, Michelin, etc… La concurrence est rude mais décrocher ce type de contrat peut être un véritable booster de carrière si votre vocation est d’évoluer rapidement au sein d’une entreprise.

10 – Trouver un emploi sur place

Aucune de ces solutions ne vous convient ? Vous souhaitez partir tout en conservant un certain niveau de vie tout de même ? L’une des solutions peut être de trouver un job sur place soit saisonnier soit selon les compétences que vous possédez. Pour cela, il faut s’armer de patiences et écumer les sites d’emploi et les portails des ambassades de France à l’étranger. Garder en tête les démarches administratives à effectuer lorsque l’on doit partir pour travailler en dehors de l’UE (visa, permis de travail, etc.)

Ressources :

  • Indeed : 1er site d’emploi au niveau mondial
  • Monster : plateforme d’emploi recrutant à l’international
  • Jobtrotter : site spécialisé dans les jobs à l’étranger
  • 88jobs : 1er site d’emploi pour les bilingues français-chinois

Comment partir à l'étranger voyager étudier travailler

Et vous, où iriez-vous si vous deviez partir quelque part ? Quelle serait votre solution ? 🙂

Pleins de beaux rêves <3

4 Comments

  1. Très bon article ! 🙂 Ca donne envie de voyager ça c’est sur ^^Perso j’attend de finir mes études pour partir parce que niveau économies c’est pas le top 😉

    • Colette Répondre

      Merci ma belle ! Ho oui trop envie de m’évader en ce moment 🙂 Tu vas pouvoir te faire plaisir alors une fois que tu seras débarrassée des exams et compagnie ! Où aimerais-tu aller ? 😀

  2. Salut!
    Tout d’abord félicitations pour ton blog, je le trouve super cool!! Cet article m’a fait sourire car il me concerne doublement! J’ai quitté la France en 2011 pour aller vivre 5 ans à Montréal. Puis j’ai quitté Montréal pour aller vivre à Edinburgh en Écosse en 2016. Je pense que je vais me poser un petit bout en Écosse car je suis vraiment tombée sous le charme!
    J’ai immigré à chaque fois car mon mari avait trouvé un boulot, moi à chaque fois j’y allait la truffe au vent. Le mieux dans ce cas est de commencer « basique » dans des domaines ou l’on cherche tout le temps du boulot. Vendeuse, barista, caissière… C’est un peu contraignant mais super pour prendre la température et rencontrer pleins de gens! Les langues se délient souvent et les opportunités arrivent bien vite!
    Je suis juste un peu déçue de l’avoir fait aussi tard (25 ans, mais bon je me suis bien rattrapée depuis!) et je sais que j’encouragerai mes enfants à faire au moins un an d’études à l’étranger!

    • Colette Répondre

      Merci Aurélie pour ta visite et le partage de ton expérience ! 🙂 Je ne connais pas l’Ecosse mais ça a l’air génial et un peu mystérieux ! C’est sûr que l’on fait tellement de rencontres à l’étranger, d’autant plus que nous ne sommes pas dans notre zone de confort donc ça nous pousse à aller vers les autres 🙂 Ahah mais ça n’est pas si tard que cela 25 ans tu as fait pas mal de choses ! 🙂 tu as raison en tous cas pour tes enfants car comme on dit … Les voyages forment la jeunesse :p Voir d’autres cultures est un formidable moyen pour se connaître soi-même et s’ouvrir au monde ! Je te souhaite une belle année pleine de découvertes et de super aventures 😀

Laissez-moi un petit mot ❤️